Crèche 2

Sion Commerces et Services (SCS) et Ateliers St-Hubert

Place des Princes

La véritable histoire des cadeaux de Noël

Nous pensons tout savoir sur la période de Noël et sa magie. Ce que nous connaissons moins, c’est la manière dont les cadeaux sont préparés dans l’immense maison du Père Noël.
Avec l’avènement d’Internet, le Père Noël passe le plus clair de son temps à réceptionner les commandes de cadeaux sur son adresse email. À son âge, n’ayant plus assez de temps pour s’occuper lui-même de la préparation des cadeaux, il délègue cette activité à ses 2 assistantes : Marylise et sa petite soeur Marygabie. Autant dire qu’elles n’ont pas le temps de chômer !! Avec leurs équipes de petits lutins, elles relisent les commandes, emballent les cadeaux et préparent la hotte du Père Noël pour le grand jour.

Ce que le Père Noël ne sait pas, c’est qu’il y a quelques années, lors de sa livraison annuelle, il a égaré le cadeau de Marygabie qui pourtant, une fois n’est pas coûtume, avait été très sage.
 » Puisque c’est ainsi, dorénavant, tout le monde sera déçu de ses cadeaux ! » s’écria-t-elle, rouge de colère
Depuis ce moment-là, Marygabie prend un malin plaisir à gâcher le Noël des petits et des grands en endommageant discrètement les cadeaux qu’elle prépare : par ici un vêtement déchiré, par là un écran cassé ou encore une page de livre déchirée ; rien ne lui échappe.
Fort heureusement, parmi les lutins, certains ont remarqué les agissements bizarres de Marygabie. En menant leur enquête, ils ont compris que juste avant de ranger les cadeaux dans la hotte, Marygabie s’occupait discrètement de les endommager.

Très agacés que leur travail soit ainsi gâché, certains lutins décidèrent de créer une société secrète, la SCS (Société des Cadeaux Saccagés) dans le but de mettre fin à cette mascarade.
– Désormais, Marigabie n’a qu’à bien se tenir ! s’emporta Véronica.
– Tu as bien raison, fayota Yann. Mais je propose que nous ne disions rien au Père Noël, il est déjà bien trop occupé à comprendre le fonctionnement de son nouvel ordinateur.
– Nouveau…nouveau. C’est vite dit ! Il l’a depuis presque 15 ans ! s’exclama Freddy.

– Ça suffit maintenant ! interrompit Raphy, certainement le lutin le plus sérieux de la société secrète. Nous avons du pain sur la planche, mettons-nous au travail dès maintenant ! »
Et c’est ainsi que sous le regard de Raphy, Freddy et Veronica, qui supervisait les opérations, chacun se mit à son poste.
Emma reprisa tous les vêtements. Lorsque ceux-ci étaient trop abîmés, elle travaillait d’arrache-pied pour en fabriquer un nouveau. De son côté, Yann remplaçait les écrans cassés ou rajoutait les pièces manquantes des matériels électroniques.

Une fois ce travail accomplit, Chris s’occupait de décorer les papiers cadeaux et choisissait les rubans que Gigi prenait soin de couper et friser avec justesse.
Enfin, Jamie concoctait de succulents plats et boissons afin que les lutins placent toute leur énergie dans la réparation des cadeaux.
Cette année encore, grâce au travail des lutins de la SCS, quelques jours avant Noël, tous les cadeaux devraient être prêts à être livrés en temps et en heures au grand dam de Marygabie qui ne se doute de rien…enfin…pour l’instant !

La première moralité de cette histoire est que nous arrivons toujours à faire de grandes choses lorsque nous travaillons tous ensembles.
La seconde, de loin la plus importante, est de ne surtout pas oublier de faire des cadeaux aux gens que nous aimons si nous ne voulons pas créer une nouvelle Marygabie !